Tout savoir sur le beurre de karité

L’histoire du beurre de karité

Les vertus du beurre de karité sont connues depuis des millénaires. La légende égyptienne raconte que la reine Néfertiti devait sa grande beauté à l’utilisation du beurre de karité. On rapporte également que Cléopâtre se faisait livrer des amphores de karité par caravanes spéciales et s’en enduisait généreusement le corps. Dans les régions où la culture d’arachide n’est pas bien implantée, les Africains consomment ce beurre et l’utilisent aussi comme baume médicinal. Depuis toujours, le beurre de karité est utilisé dans les pays africains. Les mères en enduisent leurs bébés pour contribuer à limiter les zones irritées.

Qu’est-ce que le beurre de karité ? 

Le beurre de karité est issu d’un arbre africain, le Butyrospermum parkii Il peut atteindre jusqu’à 15 mètres de hauteur et vivre trois siècles. Il faut attendre 15 à 20 ans pour qu’il donne ses premiers fruits et il n’atteint sa maturité que vers 50 ans…il peut vivre jusqu’à 300 ans !. Les fruits du karité sont verts et se présentent sous forme de grappe. Ces fruits comestibles contiennent une amande dont on tire le beurre de karité, qui possède de multiples vertus.

Ses propriétés cosmétique :

Le beurre de karité est en effet connu pour ses propriétés hydratantes, réparatrices, assouplissantes et adoucissantes. Il est particulièrement riche en acide oléique et en acide stéarique. Il contient également des antioxydants naturels (vitamines A et E), du latex et des phytostérols.

Ses vitamines :

Vitamine A : régénère, apporte souplesse et élasticité et répare les peaux abîmées

Vitamine E : antioxydante, hydrate et limite les effets du vieillissement cutané

Vitamine D : cicatrisante

Vitamine F : protège des agressions extérieures

Céramides : renforcent la barrière cutanée et régulent l’hydratation

Insaponifiables (partie d’une huile insoluble dans l’eau) :

Esters résineux : cicatrisants

Latex : apporte élasticité et souplesse à la peau

Phytostérols : stimulent la régénération cellulaire

Quels sont les bienfaits du beurre de karité pour la peau, le visage et les cheveux ?

Le beurre de karité hydrate et nourrit en profondeur la peau, mais aussi les fibres capillaires. Il présente d’ailleurs un gros avantage : il ne laisse pas de film gras lors de son application. Protecteur contre les UV, le beurre de karité est notamment indispensable en été puisqu’il apaise aussi les irritations cutanées, dues par exemple aux coups de soleil. Il permet encore de prolonger le bronzage et d’aider la peau à garder toute son élasticité. Le beurre de karité démontre ses bienfaits au quotidien, pour le soin des mains, des lèvres et des cheveux notamment.

Bienfaits du beurre de karité pour la peau :

Au quotidien, le beurre de karité peut être utilisé dans de nombreuses circonstances. Il hydrate la peau en profondeur et peut s’appliquer en baume, particulièrement sur des zones sèches. Il a également une action régénératrice, notamment sur les callosités des coudes et des talons. Vous pouvez aussi utiliser le beurre de karité pour apaiser votre peau après une épilation ou pour atténuer (voire prévenir) les vergetures.. Il suffit de masser une petite quantité entre les doigts pour faire fondre le beurre, puis de masser. Autre astuce pour une peau soyeuse : verser une cuillerée de beurre de karité dans l’eau bien chaude du bain et laisser fondre dans l’eau avant de s’y plonger.

Bienfaits du beurre de karité pour le visage :

Calmant et apaisant, le beurre de karité aide à lutter contre les irritations et nourrit les zones sèches du visage. Régénérant, il permet aussi de soigner les gerçures. Il est aussi utilisé en baume protecteur pour les lèvres et peut vous aider à prolonger votre bronzage. Quand vient l’hiver, le beurre de karité hydrate et protège la peau des intempéries. Il aide également à conserver son élasticité. Le beurre de karité est donc précieux en toute saison.

Bienfaits du beurre de karité pour les cheveux :

Nourrissant pour tous les types de cheveux, le beurre de karité est particulièrement conseillé aux personnes qui ont des cheveux ternes, auxquels il redonne de la brillance, et secs. Utilisé en après-shampoing sur des cheveux frisés, il va nourrir les boucles et combattre les frisottis. Le beurre de karité aide également à entretenir une couleur. Un masque capillaire est la manière la plus fréquente de bénéficier de ses bienfaits.

Fabrication du beurre de karité

Les noix de karité récoltées entre mi-juin et mi-septembre sont débarrassées de la pulpe. On obtient alors une noix dont on récupère l’amande. On la lave et la laisse sécher. Elle est ensuite concassée, torréfiée, moulue jusqu’à obtenir une pâte épaisse qui mélangée à de l’eau sera vigoureusement barattée. L’immersion dans l’eau bouillante va permettre de séparer le beurre des autres composants de l’amande, notamment les impuretés qui se déposent au fond du récipient. Une fois retiré, le beurre flottant en surface est malaxé avant d’être cuit longuement afin de permettre à l’eau de s’évaporer et aux impuretés de se déposer. L’huile (en fait le beurre liquide) ainsi obtenue sera filtrée avant d’être conditionnée.

Méthode d’extraction du beurre amélioré

Récolte des noix de karité

Ramassage des noix mûres tombées naturellement à terre de juin à septembre. Les femmes ramassent les fruits aux pieds des arbres de façon sélective selon leur degré de maturité et leur bon état.

Le temps admis entre la cueillette et l’ébouillantage est de maximum 3 jours.

Dépulpage

Dépulpage : Cela consiste à éliminer à la main la pulpe qui entoure le noyau contenant l’amande après chaque collecte.

Lavage et cuisson des noix de karité

Immédiatement après lavage, procéder à la cuisson (durée : environ une heure à partir de l’ébullition), les noix sont bouillies pour inactiver les lipases des micro-organismes.

Puis les amandes sont séchées au soleil et pelées jusqu’à l’obtention d’une pâte.

Conditionnement et Conservation des noix

Les noix sont conditionnées dans des sacs en jute et se conservent ainsi plus de deux ans dans un local sec à température ambiante dans un espace surélevé pour éviter le contact direct avec le sol.

Décorticage des noix

Le décorticage des noix s’effectue dans un mortier ou à la main et à l’aide d’une décortiqueuse. Les coques sont enlevées par vannage. Les amandes sont ensuite triées pour enlever les amandes germées, immatures et avariées.

Lavage, broyage des amandes

Les amandes sont lavées pour enlever les impuretés (sable, poussière, moisissures..). Elles sont ensuite séchées au soleil puis broyées au moulin qui permet d’obtenir une pâte fine avec un rendement en beurre élevé.

Extraction

La pâte est barattée avec de l’eau afin d’en extraire la matière grasse. Elle donne ainsi le beurre de karité qui est ensuite pressé et filtré plusieurs fois. La pâte, additionnée alternativement d’eau tiède et froide, est battue énergiquement avec la main jusqu’à ce qu’elle devienne blanchâtre. Ensuite, on ajoute de l’eau pour récupérer la mousse à la surface. Cette émulsion est lavée une fois pour débarrasser les morceaux d’amandes puis chauffée.

Cuisson

L’émulsion est chauffée dans une marmite contenant de l’eau pendant 10 à 15 min. A la fin du chauffage, on ajoute de l’eau pour faciliter la décantation. L’huile est récupérée à la surface de l’eau.

Conservation

La durée de conserve est d’un an, si toutes les précautions citées en haut sont respectées.

En savoir plus sur l’extraction ?

Il existe trois méthodes pour extraire le beurre de l’amande contenue dans le fruit du karité :

La méthode traditionnelle : les amandes sont écrasées, grillées, malaxées puis chauffées dans une marmite d’eau bouillante. On obtient du beurre de karité artisanal. La chaleur altère quelque peu ses qualités.

L’extraction par pression à froid : les amandes sont simplement broyées dans une presse, à une température inférieure à 80°C. Cette méthode mécanique ne permet pas d’extraire la totalité du beurre présent dans la noix. Mais c’est la méthode qui permet d’avoir la meilleure qualité puisque les principes actifs du beurre de karité sont préservés.

L’’extraction par solvant : les amandes sont broyées puis on utilise un solvant, l’hexane. Le beurre encore contenu dans les amandes se dissout dans l’hexane. Ensuite, on laisse l’hexane s’évaporer et on récupère le beurre de karité. Cette méthode est la plus rentable mais le beurre de karité obtenu est de qualité inférieure.

En savoir plus sur le raffinage ?

Après extraction, on a du beurre de karité brut, de couleur jaune-vert et avec une odeur marquée. Ce beurre de karité brut est utilisable et riche en principes actifs (insaponifiables et vitamines).

Mais on trouve aussi sur le marché du beurre de karité raffiné. Le raffinage consiste en trois étapes :

  • la neutralisation, qui élimine les acides gras susceptibles de s’oxyder.
  • la désodorisation, qui supprime l’odeur caractéristique du karité.
  • la décoloration, qui permet d’obtenir un beurre blanc.

Le raffinage a l’inconvénient de détruire une partie des principes actifs du beurre de karité. On obtient un produit standardisé.

Les bienfaits du beurre de karité pour toute la famille :

Pour toute la famille :

  • Visage, corps, et cheveux,
  • Il hydrate, assouplit et raffermit la peau,
  • Il peut être utiliser comme crème de jour, de nuit pour le visage, et lait hydratant pour le corps,
  • Il est également adapté aux peaux sujettes aux problèmes comme l’eczéma ou les crevasses,
  • Idéal pour les pieds secs et les vergetures,
  • Idéal sur les cheveux humides en masque ou en soin sur cheveux secs,
  • Donne du volume et la vitalité aux cheveux.

Pour les femmes :

  • Pendant et après la grossesse,
  • A utiliser quotidiennement pour prévenir  l’apparition de vergetures et renforcer
  • l’élasticité de la peau,
  • Appliquer sur les hanches, les fesses, la poitrine et le ventre,
  • Après l’épilation, pour apaiser  la peau.

Pour les bébés :

  • Pour la peau de bébé (notamment pour l’érythème fessier dues aux couches et aux selles liquides), prévient aussi des irritations,
  • En massage, après le bain, pour apaiser et détendre votre bébé.

Pour les enfants :

  • Pour réhydrater la peau desséchée et abîmée par le soleil, le vent, l’air froid.

Pour les hommes :

  • Combat les effets du rasoir.

Pour les seniors :

  • Anti-oxydant, préservation et réparation des peaux âgées,
  • Stimulation et régénération des cellules,
  • Très efficace en utilisation corporelle.